Soigner l’hirsutisme facial chez la femme

L’hirsutisme facial se traduit par la présence d’une pilosité excessive de type barbe ou moustache sur le visage de la femme. Une telle situation est gênante pour la gent féminine d’où la nécessité de consulter afin de bénéficier d’un bon traitement. Il est important de noter que l’hirsutisme peut être d’origine génétique ou hormonale. Voici différents types de traitements auxquels les femmes souffrant d’hirsutisme peuvent prétendre.

Les soins cosmétiques

Étant donné que l’hirsutisme est indolore, mais tout simplement gênant, le recours à des soins cosmétiques est le plus conseillé à celles qui en souffrent. Parmi ces soins se retrouve le bon vieux rasage. Ce dernier doit être mené avec le plus grand soin et de préférence par un professionnel du domaine afin d’éviter une infection de la gaine des poils ou encore l’apparition de gros boutons. L’épilation constitue également une solution efficace pour éliminer le surplus de poils sur le visage. Pour ce faire, les femmes ont le choix entre l’épilation à la pince et le recours à une crème dépilatoire. Des méthodes d’épilation modernes existent également pour ne citer que l’épilation par laser ou encore l’épilation électrique. Les prix de ces appareils d’épilation sont assez élevés : un épilateur laser de grande qualité peut rapidement coûter plusieurs centaines d’euros.

Les traitements médicaux

Pour compléter les soins cosmétiques, celles qui souffrent d’hirsutisme facial peuvent également adopter des traitements médicaux. Parmi les plus classiques se retrouve notamment le traitement local, qui implique l’utilisation d’une crème spéciale comme l’Eflornithine de chez Vaniqa. Cette crème est connue pour freiner la pousse des poils et s’applique deux fois par jour après l’épilation ou le rasage. Après 3 mois de traitement, la pilosité devient moins abondante.

Outre le traitement par voie locale, il existe également des traitements par voie générale. On cite par exemple les antiandrogènes qui ont pour rôle de bloquer les actions des androgènes. En effet, ces derniers figurent parmi les principaux responsables de l’hirsutisme. Grâce aux antiandrogènes, des résultats satisfaisants se constatent après 4 à 6 mois de traitement. Ces médicaments rendent les poils plus fins et donc moins visibles. L’utilisation de pilules contraceptives de 3e et 4e génération permet également de freiner l’hirsutisme grâce à leurs actions antiandrogéniques. Certains médecins prescrivent de l’acétate de cyprotérone pour venir à bout de cette forme hyperpilositée. Afin que ce médicament soit efficace, il doit être combiné à un œstrogène. Le dosage est adapté selon la gravité du cas d’hirsutisme, un dosage pouvant aller de 50 à 200 mg de cyprotérone. D’autres médicaments comme le Spironolactone et le Finastéride peuvent également être prescrits en fonction de la tolérance des patients.

admin

0 Comments

No comments!

There are no comments yet, but you can be first to comment this article.

Leave reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *