L’histoire de l’assurance sociale

Historiquement, on retrouve la trace d’une première assurance sociale en -470 av. J.C.

C’est sous la forme d’un contrat gravé sur une tablette en bronze que fut à l’époque instaurée une première forme d’assurance à la personne.

Les personnes blessées lors de combats contre les Perses pouvaient dorénavant recevoir des soins durant le siège sans devoir payer des honoraires.

En échange de quoi, la ville s’engageait à payer les médecins en argent ainsi qu’en terres cultivables.

Cette tablette de bronze repose aujourd’hui à la Bibliothèque Nationale !

Pour trouver le premier système d’assurance sociale moderne, il faut attendre 1883 et se tourner du côté de l’Allemagne. Notons toutefois, que des organismes d’assurance maladie étaient déjà en place au sein des corporations au cours du 17e siècle.

L’Autriche en 1888, la Grande-Bretagne en 1908 puis la France en 1910 adoptèrent à leur tour ce système d’assurance à la personne.

Après la seconde guerre mondiale, les différentes législations de la sécurité sociale se réformèrent sans toutefois réussir à s’unifier.

Depuis cette période, les assurances contre les accidents du travail et les maladies professionnelles, les assurances sociales maladies, maternité, décès, vieillesse et invalidité ainsi que les prestations familiales sont devenues obligatoires.

admin

0 Comments

No comments!

There are no comments yet, but you can be first to comment this article.

Leave reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *